Disparition de Michel Vovelle

Michel Vovelle (1953 L SC) s’est éteint. L’association des anciens élèves des ENS de Lyon, Fontenay-aux-Roses et Saint-Cloud pleure et salue la mémoire d’un des plus grands historiens français, ancien élève, premier « caïman »  littéraire à Saint-Cloud, administrateur provisoire de l’école en 1985.
Fils de la République, fils d’instituteurs, de la génération des Cloutiers « appelés du contingent » en Algérie, historien de la mort, historien de la Provence, historien de la Révolution, Michel Vovelle a eu plus d’une vie. Il fut le soldat du Bicentenaire de la Révolution française, Bicentenaire qu’il voulut contre vents et marées celui de « notre Révolution », aidé et appuyé par le soutien en coulisses de Françoise Brunel (1966 L FT) à l’université Paris 1 et de bien d’autres historiens, d’anciens camarades. http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article182018&id_mot=1421
Il rappelait avec malice le combat d’une génération pour accéder à l’université et à la recherche, celle qui conquit le statut de fonctionnaire-stagiaire, les Cloutiers et Fontenaysiennes à qui on rétorquait parfois qu’ils venaient de la « fausse » ENS, « prétendument supérieure ».
En 2011, Michel Vovelle fit une dernière visite à son école, non sans émotion. Il y fit une conférence magistrale et offrit un témoignage drôle et fin d’une épopée intellectuelle pour les plus jeunes. La radio des élèves Trensistor l’avait alors interrogé. https://www.trensistor.fr/2011/02/les-entretiens-culturels-michel-vovelle/
Élèves, étudiants, professeurs, personnels, anciens et actuels, l’ensemble de l’Ecole normale supérieure de Lyon ne peut qu’exprimer sa dette immense à l’égard de Michel Vovelle. De celle qui ne s’oublie pas, qui s’honore, qui s’incarne dans la mémoire et l’héritage d’un pionnier de l’histoire.
Nos pensées vont vers ses filles, ses petits-enfants, ses collègues, camarades et amis.
Thibaut Poirot (2008 L SH)
pour L’Association des élèves et anciens élèves des Écoles normales supérieures de Lyon, Fontenay-aux-Roses et Saint-Cloud

Attentats du 13 novembre 2015

L’ENS de Lyon et l’association des élèves et anciens élèves des ENS de Lyon, Fontenay-aux-Roses et Saint-Cloud présentent toutes leurs condoléances aux proches des victimes des attentats du vendredi 13 novembre 2015.

Nos pensées vont en particulier à la famille et aux amis de Matthieu Giroud qui a obtenu l’agrégation de géographie à l’ENS LSH en 2002. Prix de thèse 2008 du Comité national français de géographie, il avait donné, à l’Ecole, plusieurs conférences aux agrégatifs en histoire et géographie et a été membre du jury du concours d’entrée. Sa thèse (2007, dir. F. Dureau, Migrinter, Poitiers) a pour titre : « Résister en habitant ? Renouvellement urbain et continuités populaires en centre ancien (Berriat Saint-Bruno à Grenoble et Alcântara à Lisbonne) ».

Sa dernière publication « Mixité, contrôle social et gentrification » est disponible en ligne.

Un reportage lui a été consacré par l’émission « La Nouvelle Édition » de Canal+.

Hommage à Khaled Al-Assad

L’association des anciens élèves, élèves et amis de l’Ecole normale supérieure (A-Ulm), le laboratoire « Archéologie et philologie d’Orient et d’Occident » (UMR 8546 CNRS-ENS-EPHE) et l’association d’élèves « De la Renaissance aux Lumières » (LuRens), s’associent pour rendre hommage à Khaled Al-Assad, directeur des antiquités de Palmyre, assassiné le 18 août 2015. Cet hommage aura lieu le 9 novembre 2015, à 16h30, à l’Ecole normale supérieure (salle Jaurès, 29 rue d’Ulm).

Le professeur Maamoun Abdulkarim, directeur des antiquités des musées de Syrie sera  l’invité d’honneur. Il évoquera la vie et l’œuvre de Khaled Al-Assad et fera un état des lieux du patrimoine archéologique syrien après quatre années de guerre. Houmam Saad et Komaït Abdallah, post-doctorants à l’AOROC, interviendront en particulier sur la destruction des vestiges et sur les actions menées pour leur conservation. Une discussion permettra à tous de participer à la réflexion.

programme complet disponible ici.

Journée d’étude « Comprendre, faire comprendre et faire revivre : Pierre Goubert ou comment faire œuvre d’historien »

 

Pierre Goubert, Louis XIV et vingt millions de Français

Cette Journée d’études organisée par notre association en partenariat avec le département d’Histoire de l’ENS de Lyon se tiendra à l’ENS de Lyon, en salle
F08, le mardi 13 octobre 2015, à partir de 14h.

14h : Introduction, « Pierre Goubert Cloutier »
Jean-Pierre Goubert, maître de conférences honoraire (EHESS)
14h15 : « Pierre Goubert et la vie quotidienne d’Ancien Régime paysan »
Daniel Roche, professeur honoraire (Collège de France)
14h40 : « Pierre Goubert, historien de la ville moderne »
Maurice Garden, professeur honoraire (Lyon 2/ENS Cachan)
Discussion et pause
15h40 : « L’économie de l’Ancien Régime dans l’œuvre de Pierre Goubert »
Guillaume Garner, maître de conférences (ENS de Lyon)
16h05 : « Pierre Goubert, historien de la culture ? »
Françoise Dartois-Lapeyre, maîtresse de conférences (Paris IV/Espé Paris)
16h30 : « La voix écrite de Pierre Goubert »
Nicolas Schapira, maître de conférences HDR (UPEM)
16h55 : Discussion
17h10 : Conclusions par Igor Moullier, maître de conférence, directeur du département des sciences sociales (ENS de Lyon)

On en parle ! France Culture

Programme Journée Étude P. Goubert

Contact : Thibaut.Poirot@univ-paris1.fr

Cérémonie en mémoire de Fontenaysiennes à Fontenay-aux-Roses

A l’occasion de la Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation, Laurent Vastel, maire de Fontenay-aux-Roses a dévoilé une plaque à la mémoire des élèves et anciennes élèves de l’ENS de Fontenay victimes de la Seconde Guerre mondiale. Elisabeth JACOB, Jane DREYFUS et Marie VIDALENC sont mortes en déportation. Madeleine CAMURAT et Janine CERBERE ont été victimes de bombardements.

Elisabeth Jacob (1892-1944) en 1939 (promotion 1913)

 

Sur cette page vous pourrez voir les photos qui retracent la cérémonie à l’entrée de la Résidence Olympe de Gouges qui occupe deux des anciens bâtiments de l’Ecole. 
A cette occasion, Marylise Folch, professeur à Albi, a retracé la vie d’Elisabeth Jacob (6 déc. 1892-30 mars 1944).
L’AE ENS qui était représentée par deux anciennes élèves de Fontenay et deux anciens élèves de Saint-Cloud, la remercie d’avoir communiqué le texte de son discours que vous pouvez lire ici.

Communiqué du CA de l’AEENS

Je suis CharlieNous nous associons à la peine des familles et des amis des victimes de l’attentat révoltant du  7 janvier au siège du journal Charlie Hebdo et  tenons à rappeler que notre association défend  les valeurs de la République et tout particulièrement l’article 11 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen :

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. »

Pierre Barbéris (1926-2014)

Pierre Barbéris

Pierre Barbéris en 1973 (D.R.)

Pierre Barbéris, un des professeurs et chercheurs les plus remarquables de l’ENS de Saint-Cloud, est mort le 8 mai 2014 à Luc-sur-Mer. Il a été élève de l’ENS de Saint-Cloud de 1946 à 1951 où il a été maître de conférences puis professeur de 1967 à 1976 avant d’être élu à l’Université de Caen.

L’importance de son oeuvre a été déterminante pour l’étude de la littérature du XIXe siècle. Spécialiste et éditeur de Balzac, de Chateaubriand et de Stendhal, il a considérablement renouvelé l’approche de ces auteurs. Son intérêt pour le renouvellement des méthodes, sa conscience politique, son érudition, son extraordinaire talent de professeur lui ont assuré une influence durable.

Le Monde du 13 mai 2014