Disparition de Michel Vovelle

Michel Vovelle (1953 L SC) s’est éteint. L’association des anciens élèves des ENS de Lyon, Fontenay-aux-Roses et Saint-Cloud pleure et salue la mémoire d’un des plus grands historiens français, ancien élève, premier « caïman »  littéraire à Saint-Cloud, administrateur provisoire de l’école en 1985.
Fils de la République, fils d’instituteurs, de la génération des Cloutiers « appelés du contingent » en Algérie, historien de la mort, historien de la Provence, historien de la Révolution, Michel Vovelle a eu plus d’une vie. Il fut le soldat du Bicentenaire de la Révolution française, Bicentenaire qu’il voulut contre vents et marées celui de « notre Révolution », aidé et appuyé par le soutien en coulisses de Françoise Brunel (1966 L FT) à l’université Paris 1 et de bien d’autres historiens, d’anciens camarades. http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article182018&id_mot=1421
Il rappelait avec malice le combat d’une génération pour accéder à l’université et à la recherche, celle qui conquit le statut de fonctionnaire-stagiaire, les Cloutiers et Fontenaysiennes à qui on rétorquait parfois qu’ils venaient de la « fausse » ENS, « prétendument supérieure ».
En 2011, Michel Vovelle fit une dernière visite à son école, non sans émotion. Il y fit une conférence magistrale et offrit un témoignage drôle et fin d’une épopée intellectuelle pour les plus jeunes. La radio des élèves Trensistor l’avait alors interrogé. https://www.trensistor.fr/2011/02/les-entretiens-culturels-michel-vovelle/
Élèves, étudiants, professeurs, personnels, anciens et actuels, l’ensemble de l’Ecole normale supérieure de Lyon ne peut qu’exprimer sa dette immense à l’égard de Michel Vovelle. De celle qui ne s’oublie pas, qui s’honore, qui s’incarne dans la mémoire et l’héritage d’un pionnier de l’histoire.
Nos pensées vont vers ses filles, ses petits-enfants, ses collègues, camarades et amis.
Thibaut Poirot (2008 L SH)
pour L’Association des élèves et anciens élèves des Écoles normales supérieures de Lyon, Fontenay-aux-Roses et Saint-Cloud