Historique

L’Association des élèves et anciens élèves des Écoles normales supérieures de Lyon, Fontenay-aux-Roses et Saint-Cloud a été fondée en 1883. Elle suit, depuis cette date, les évolutions des Écoles normales supérieures dont elle porte le nom et rassemble les anciens élèves et étudiants de ces ENS, ainsi que les élèves et étudiants actuels de l’École normale supérieure de Lyon, dernière héritière de cette longue histoire.

Depuis le 1er janvier 2010, la nouvelle École normale supérieure de Lyon réunit dans un même établissement deux Écoles : l’ENS de Lyon, créée en 1985, héritière des sections scientifiques des deux Écoles normales de Fontenay-aux-Roses et de Saint-Cloud ; l’ENS Lettres et Sciences humaines, installée dans le quartier de Gerland en 2000, héritière des sections littéraires de Fontenay-aux-Roses et de Saint Cloud.

Le site Monod de l’École normale supérieure de Lyon (crédit : YLP, 2009).

Le site Monod de l’École normale supérieure de Lyon (crédit : YLP, 2009).

Fondées sous l’impulsion de Jules Ferry en 1880 pour Fontenay-aux-Roses et 1882 pour Saint-Cloud, les deux Écoles normales supérieures, Fontenay-aux-Roses pour les jeunes filles et Saint-Cloud pour les jeunes gens, avaient pour mission de former des professeurs de lettres et de sciences exerçant dans les Écoles normales primaires ou dans les Écoles primaires supérieures, des inspecteurs et inspectrices de l’enseignement primaire ainsi que des directeurs et des directrices d’Écoles normales primaires. Depuis 1945, les écoles préparent aussi à l’enseignement secondaire.

L’École normale supérieure de Saint-Cloud en 1900.

L’École normale supérieure de Saint-Cloud en 1900.

L’ENS de Lyon prépare aujourd’hui par une formation culturelle et scientifique de haut niveau des élèves et étudiants se destinant à la recherche scientifique fondamentale ou appliquée, à l’enseignement secondaire ou universitaire, et, plus généralement, au service de l’État et des collectivités territoriales, de leurs établissements publics ou des entreprises, y compris dans l’espace européen. C’est un décret de 1987,  modifié en 2013, qui régit le statut des normaliens, élèves-fonctionnaires stagiaires pendant les quatre ans de scolarité à l’école, et engagés par un contrat décennal avec l’État. Depuis le dernier décret, la mission de formation par la recherche des cadres supérieurs de l’administration et des entreprises françaises et européennes et la mission de diffusion de la culture, des savoirs et de l’information scientifique sont réaffirmées.
L'Ecole normale supérieure de Fontenay-aux-Roses.

L’Ecole normale supérieure de Fontenay-aux-Roses.

L’Association des élèves et anciens élèves des Écoles normales supérieures de Lyon, Fontenay-aux-Roses et Saint-Cloud a pour mission de créer et d’entretenir un lien permanent de solidarité et d’entraide et de communication entre les promotions et plus généralement entre toutes les personnes qui ont contribué et contribuent au développement et à la notoriété des Écoles dont elle porte le nom. Elle s’applique aussi à défendre les intérêts des ENS et participe, notamment, à leur rayonnement. Elle offre à ses adhérents un espace de publication (bulletin et site), un annuaire, des parrainages et des rencontres ainsi que des aides financières ponctuelles sur projet.

Le site Descartes de l’École normale supérieure de Lyon (crédit : LB, 2008).

Le site Descartes de l’École normale supérieure de Lyon (crédit : LB, 2008).

Voir la liste des directeurs des ENS de Lyon, Fontenay-aux-Roses et Saint-Cloud.

Voir le site internet de l’École pour plus d’informations sur l’ENS de Lyon.

Vers la rubrique Mémoire des ENS pour lire des témoignages et participer à la collecte d’informations sur les vies passées et présentes de nos écoles.

Vers la page engagement décennal.

2 réflexions au sujet de « Historique »

  1. Bonjour, je réalise actuellement des recherches généalogiques sur ma tante paternelle, Mademoiselle Louise, Anne PERROT, née le 12 novembre 1903 à Saint-Etienne. Ma tante aurait été élève à l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay aux roses en 1922 ou 1923 ?
    Pourriez-vous me confirmer cette information ?
    A l’avance je vous remercie de votre réponse et je vous adresse mes meilleures salutations.
    Jean-François PERROT – La Chapelle – 41200 – PRUNIERS EN SOLOGNE.
    jfperrot@wanadoo.fr

  2. Bonjour,
    Pour l’instant, je n’ai trouvé aucune mention du nom de votre tante (Perrot) dans les bulletins (tous numérisés pour cette périodes) et annuaires de notre association (j’ai vérifié jusqu’à 1930). Je me propose de compléter par une recherche dans nos archives et je vous tiendrai au courant.
    Bien à vous,
    Danielle Roger
    communication@lyon-normalesup.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *